Avis de 3 Passages !

slider
Un roman sensible, important et innovant où le destin d’un être « trop normal pour être normal » éclate en une myriade d’odyssées, entre hasards de la vie et nécessités de l’existence.

Tatiana Arfel confirme et renouvelle tout son grand talent d’écriture !

slider

Rencontre avec Julien Tiphaine et Frédéric Boyer autour du spectacle La Bataille est merveilleuse et totale d’après Rappeler Roland de Frédéric Boyer, présenté au TNP les lundis 4, 18 et 25 novembre 2013 à la Brasserie 33 TNP.

Le thème de la bataille et de ses représentations dans notre culture est au cœur de la proposition de Frédéric Boyer qui s’est intéressé à l’écriture de la Chanson de Roland, première épopée en langue française, qui s’éprend de la défaite pour chanter la gloire de l’empire fantasmé de Charlemagne, 350 ans après les faits, au moment où l’Europe médiévale se lance dans les croisades. L’auteur interroge alors la lente déformation de la légende médiévale dans l’Europe de la Renaissance, où le fantôme de Roland semble partout présent.
Quelles blessures, quel trauma cherche-t-on à exorciser avec une telle création ?
Mais raconter la bataille (ou la représenter), au-delà de ses fonctions politiques, religieuses, idéologiques, a d’autres effets et sans doute d’autres origines ; et aujourd’hui Frédéric Boyer veut rappeler Roland dans les mots et les défaites contemporaines, dans les guerres que nous n’avons pas connues et les batailles que d’autres livrent pour nous aux confins d’un monde déchiré.

Frédéric Boyer est né le 2 mars 1961 à Cannes. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, il est écrivain, traducteur et éditeur. Auteur d’une trentaine de livres depuis 1991, tous publiés aux éditions P.O.L, romans, essais, poèmes et traductions. Il a dirigé le chantier de la Nouvelle Traduction de la Bible, avec de nombreux écrivains contemporains, publiée aux éditions Bayard. Depuis des années son œuvre associe l’écriture personnelle et la relecture et traduction de grands textes anciens.

Julien Tiphaine fait partie de la troupe du TNP et a mis en espace Les Conséquences du vent (dans le Finistère Nord) de Tanguy Viel et La Carte du temps de Naomie Wallace, avec les comédiens de la troupe du TNP, dans le cadre du Cercle des lecteurs.

https://i0.wp.com/www.librairiepassages.fr/imagesmagasins/agendaevents/2177_441647.jpg

La Fête du Livre de Bron et les éditions Galaade nous proposent une rencontre exceptionnelle avec Greil Marcus à la librairie Passages à l’occasion de sa visite en France.

Conversation avec Yann Nicol, programmateur de la Fête du Livre de Bron, autour de l’ouvrage Bob Dylan by Greil Marcus, traduit de l’américain par Pierre-Richard Rouillon

« J’ai aperçu ce type, dont je n’avais pas bien saisi le nom, alors je suis allé vers lui. Il était en train d’essayer d’allumer une cigarette, il y avait du vent, ses mains tremblaient ; il ne prêtait attention à rien d’autre que l’allumette. Ma stupéfaction était telle, que ma bouche s’est ouverte : “Vous avez été formidable”, ai-je dit. “J’ai été nul à chier”, a-t-il rétorqué sans même lever la tête. » 
Greil Marcus, alors âgé de 18 ans, découvre Bob Dylan à l’été 1963, invité à partager la scène de Joan Baez lors d’un concert dans un champ du New Jersey: « J’étais sidéré. J’étais décontenancé. Ce type avait débarqué sur la scène de quelqu’un d’autre et, même si à priori rien ne semblait le distinguer du reste du public, il y avait dans son comportement quelque chose qui vous mettait au défi de le définir, de le cataloguer et de l’ignorer, et c’était impossible. » 

Véritable coup de foudre pour Marcus qui devient un fan de Dylan et, par là même, un écrivain, dont le chanteur sera, pendant près d’un demi-siècle, l’un des sujets privilégiés… jusqu’à ce livre : Bob Dylan by Greil Marcus. 

On y trouve des réactions à chaud et de longs retours en arrière en quête d’histoires inconnues, mais avant tout une volonté de s’inscrire dans la conversation qui a toujours entouré l’œuvre de Dylan, sa conversation avec son public, ses chansons, les chansons des autres, et lui-même. Bob Dylan by Greil Marcus est un livre unique sur Bob Dylan mais c’est aussi une magnifique histoire de l’Amérique.

Greil Marcus est né en 1945 à San Francisco. Diplômé de sciences politiques à Berkeley, journaliste pour le magazine Rolling Stone entre 1975 et 1980, il est l’auteur du célèbre Lipstick Traces, de Mystery Train ou de Dead Elvis. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands spécialistes de la culture populaire américaine.

« Critique culturel majeur, explorateur des histoires souterraines dans l’Amérique et ses prophètes, Greil Marcus a toujours écrit sur Bob Dylan, rencontré en 1963 après un concert de Joan Baez. il lui a consacré trois ouvrages de référence, dont Bob Dylan by Greil Marcus. » – Libération

Il est plus que prudent de réserver ! 04 72 56 34 84 ou mail

Publicités