Avis de Passages en mars !

     RENCONTRE

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2013/03/berlendis.jpg
Sébastien Berlendis

mardi 12 mars à 19h

pour son premier roman

Une dernière fois la nuit
(Stock – La Forêt)

Un texte tout en sensations fugaces et sensibilité tenace, où la poésie juste et accomplie de l’auteur fait peu à peu, comme un photographe, le « point » pour révéler le destin du personnage principal.

Lors de sa dernière nuit passée dans une maison isolée, il se retourne sur sa vie «empêchée» du moindre déploiement. Son enfance asthmatique, ses premiers émois amoureux, ses aspirations contrariées, le lac de Côme, Trieste et l’Italie, sont autant de moments sensibles où mélancolie, sensualité et poésie entament une délicate sarabande vouée à l’achèvement inéluctable.

Un nouvel auteur lyonnais à découvrir de toute urgence !

     DÉDICACE

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2013/03/goldstein-narvaez.jpg
Michèle Goldstein-Narvaez

mercredi 13 mars à 18h

pour son livre

Nous attendons de vos nouvelles
voix du ghetto de Varsovie
(Max Milo)

Michèle Goldstein-Narvaez dédicace son livre ce soir à la librairie, un livre tragique, touchant et intéressant pour tout lecteur, tant par son abord d’une grande richesse historique que par une qualité singulière et rare dans ce type d’ouvrages.

En effet, cette tonalité particulière, portée par un regard à la fois sensible et réflexif, nous présente le vécu d’une famille en résonance terrible et intime avec l’histoire la plus cruelle du XXème siècle.

Le lecteur remarquera certains moments dans la vie de la famille qui renvoient subtilement avec la métaphysique, comme par exemple le passage extrêmement émouvant du « trésor caché en Pologne qui ne sera jamais trouvé ».

     DÉDICACE

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2013/03/petrescu.jpg

Jean-Louis Courriol

mercredi 20 mars à 17h30

traducteur du roman

Miss Roumanie, de
Cezar Petrescu
(Non Lieu)

La Librairie Passages a le plaisir de vous inviter au lancement de « Miss Roumanie » , de Cezar Petrescu (1892-1961), un savoureux livre bourré d’humour, critique malicieuse de la société par l’intermédiaire des concours de beauté des années 40.

Le traducteur, Jean-Louis Courriol, universitaire lyonnais et fin connaisseur de la littérature roumaine, sera présent pour recevoir les lecteurs désireux de pénétrer un pays encore largement méconnu et de connaître les trépidantes tribulations d’une Miss assez éternelle !

Si vous souhaitez découvrir un ouvrage méconnu jusque là, même par les Roumains (!), venez rencontrer Cezar Petrescu, par l’entremise de son traducteur, l’auteur d’une splendide et drôlissime fresque sur la société roumaine d’avant-guerre !

     RENCONTRE

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2013/03/nora.jpg
Pierre Nora

mardi 26 mars à 19h

pour la nouvelle édition de son essai

Les français d’Algérie
(Christian Bourgois)

Pierre Nora nous fait l’honneur et le plaisir de venir à la librairie pour son livre « Les français d’Algérie », un essai publié à l’origine en mars 1961, un mois avant le putsch des généraux. Une édition augmentée et enrichie de nombreux documents, en particulier d’une magnifique lettre inédite de Jacques Derrida. Signalons aussi la toujours lumineuse introduction de Charles-André Julien, historien et professeur d’histoire de la colonisation.

Écrit alors que Pierre Nora était un jeune professeur ayant enseigné deux ans en Algérie, ce livre dressait une implacable critique des faux-semblants sur lesquels s’appuyait, selon lui, l’histoire, le présent et le quotidien des français d’Algérie. Intransigeante démonstration d’un système arborant une grande violence, larvée ou manifeste, l’auteur réservait la puissance de ses coups à tous les aveuglements, de toutes parts et de tous bords politiques et sociaux, mais aussi envers certaines grandes figures symboliques, au nom du droit à l’émancipation des peuples asservis.

A lire et à méditer afin de mettre en perspective ce texte toujours actuel !

Il est plus prudent de réserver ! 04 72 56 34 84 ou mail
Publicités