Avis 2/3 Passages !

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2012/09/7_bordes.jpg

Mardi 23 octobre à 19h

Lucile Bordes

pour son premier roman

Je suis la marquise de Carabas
(Liana Lévi)

Approchez, approchez ! Le spectacle va bientôt commencer !

En 120 pages magnifiquement proportionnées, tout est là : la saga prenante d’une troupe de marionnettistes ambulants dans la dernière partie du XIXème siècle et le début du XXème, fascinant un jeune homme qui laissera tout derrière lui pour partager leur destin, jusqu’à la sédentarisation de la famille dans la région stéphanoise pour tenir une salle de cinéma… Mais ne dévoilons pas trop les ressorts de ce beau roman, nous préférons vous laisser partager notre plaisir, notre émerveillement de cette histoire qui touche l’auteure de très très près… Laissez-vous enchanter, comme nous, par les belles marionnettes de la famille de Lucile Bordes, merveilleux saltimbanques du XIXème siècle. Que du bonheur !

________

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2012/10/tamet_oury_villand.jpg Jeudi 25 octobre à 19h
 
Jean-Yves Tamet
Nicole Oury
Michel Villand

pour leur livre

Inquiétude des amours enfantines
(PUF – Le fil rouge)

Le regard clinique des auteurs sur nombres d’histoires dramatiques et sur les liens qui régissent l’amour entre parents et enfants tente d’éclairer les aspects insupportables et souvent humainement douloureux recélés par ces vies.

Ces écrits, qui adoptent le rythme lent des découvertes, visent à rendre compte du maillage passionnel dans lequel la souffrance de l’enfant s’inscrit, son expression au fil des consultations et des traitements et invitent le lecteur à se tourner, à son tour, vers d’autres explorations en direction de ce monde animique singulier que sont les drames des amours enfantines.

________
https://librairiepassages.files.wordpress.com/2012/10/pollock.jpg Vendredi 26 octobre à 19h

Donald Ray Pollock

pour son roman

Le Diable, tout le temps
(Albin Michel – Terres d’Amérique)

Une rencontre exceptionnelle avec ce grand écrivain américain au parcours atypique qui nous fait l’honneur de sa visite en compagnie de son éditeur Francis Geffard.

Imaginez un roman d’une incroyable noirceur, d’une violence et d’une cruauté sans fards, dans l’Amérique des sixties en quête de Rédemption.

Ce livre fascine le lecteur par sa galerie de personnages sombres, loufoques et attachants, à l’atmosphère suffocante, hanté par un ballet d’histoires minutieusement orchestrées. Pollock est un joueur surdoué qui déplace avec grâce ses pions maudits, dans un décor dont on ne s’échappe pas et dans lequel on se laisse même volontiers tomber.  La construction est implacable, tendue, remarquable.

Un GRAND roman américain qui marque l’esprit du lecteur pour longtemps. Très longtemps.

Il est plus prudent de réserver ! 04 72 56 34 84 ou mail
Publicités