Avis 2 Passages !

Bonjour,

La librairie Passages vous propose deux rencontres la semaine prochaine et vous rappelle que son nouveau site est désormais ouvert à la même adresse, mais où tout a changé !

Soyez indulgents, nous sommes encore en période de réglage et il est possible que l’accès ne fonctionne pas encore formidablement bien…

Mais haut les coeurs et faisons contre mauvaise virtualité bonne librairie réelle !

Nous vous accueilerlons avec plaisir pour rencontrer les deux auteurs dont nous avons plus qu’apprécié le magnifique travail.

Amitiés des Passagers!

PS : si vous avez raté nos 3 dernières rencontres, vous ne savez pas ce que vous avez raté, elles étaient formidables!

++++

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/09/couv-abeille.jpgJacques Abeille
mardi 18 octobre à 19h

pour l’ensemble de son oeuvre et la publication de
La barbarie, nouvel opus du « Cycle des Contrées »

Nous recevons ce  soir un grand auteur méconnu à l’imagination puissante, qui crée la propre mythologie de son monde intérieur et la restitue dans une oeuvre protéiforme éblouissante et rare, gravitant autour d’un roman fondateur, « Les jardins statuaires », dans lequel un voyageur arrive dans un étrange pays où les hommes cultivent les statues. Il va parcourir et décrire ce monde, émerveillé par sa singularité et sa beauté et en décryptera les mœurs et l’Histoire jusqu’à la légende… 

Que dire devant l’ampleur de ce roman classique méconnu, qui marque comme rarement, sinon qu’il est aussi le centre nodal du « Cycle des Contrées », l’immense oeuvre polychrome de ce très grand auteur, dont le troisième et dernier volet vient tout juste d’être publié.

+++++

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/09/couv-beaune.jpgFrançois Beaune
jeudi 20 octobre à 19h

pour son nouveau roman
Un ange noir
(Verticales)

La chute de l’ange ? 
François Beaune aurait pu écrire un simple polar… Mais ce serait mal connaître notre homme, toujours aussi louche, qui préfère tordre le récit, l’éclater en lettres, dépêches de journaux ou confessions intimes. L’intrigue aussi se dédouble, cherche-t’on à trouver l’assassin d’une jeune fille trop naïve ou essaye-t’on de comprendre l’esprit torturé – et parfois si clairvoyant – du héros en cavale entre Lyon et Romans sur Isère ?
Un roman en forme de jeu de pistes, sombre et jusqu’au boutiste, qui confirme tout le bien que l’on pensait de ce jeune auteur lyonnais.

N’oubliez pas de réserver https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/03/phone-2-small1.jpg 04 72 56 34 84 ou mailto (cliquez)

Publicités