Les rencontres en octobre à la librairie Passages

En attendant ses nouvelles aventures sur la toile (attention aux araignées!) puisque
notre blog librairie passages.fr va bientôt se transformer en un site flambant neuf tout
en gardant la même adresse, la librairie Passages, fidèle au poste dans le monde réel,
vous invite à rencontrer à la librairie les auteurs que l’équipe a remarqué dans cette
rentrée littéraire très intéressante et diversifiée :

+

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/09/couv-alexis.jpgRobert Alexis
jeudi 6 octobre à 19h

pour son nouveau roman
Mammon
(José Corti)

Robert Alexis est un écrivain lyonnais rare et discret que nous suivons avec enthousiasme depuis son premier roman, « La robe », publié aux éditions José Corti en 2006. Il publie régulièrement depuis cette magnifique entrée en littérature des récits qui semblent tous tourner autour d’un même point focal fuyant et multiforme, en un kaléidoscope d’images et de sensations où se mêlent différents pays, différentes époques, différentes identités, questionnements esthétiques en abysses et en quête de… Les questions seront bien nombreuses ce soir!
Nous sommes enchanté et, il faut bien le dire, un peu étourdi qu’il ait accepté de rencontrer ses lecteurs, nous lui en sommes d’avance très reconnaissants.

++

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/09/couv-jenni.jpgAlexis Jenni
mercredi 12 octobre à 19h

pour son roman
L’art français de la guerre
(Gallimard)

Après leur rencontre imprévue un dimanche matin au marché de la création sur les quais de Saône (les lyonnais reconnaîtront), un vieil homme raconte sa vie à un plus jeune lyonnais pour qu’il l’écrive, en échange des cours de dessin qu’il lui dispense. Après la résistance, il s’est engagé dans l’armée suite à un dépit amoureux et a participé à toutes les guerres coloniales, Indochine et Algérie…
Au-delà du regard fin, sensible, littérairement et politiquement engagé posé sur l’empreinte de ces guerres sur l’action publique actuelle et les remous dans la société, il y a aussi (et peut-être surtout ?) la découverte de l’art et des secrets de l’encre de Chine car ce livre structuré d’une façon sûre, moderne et intemporelle (ma fin est mon commencement ?), accroche le lecteur dans les boucles du temps, de l’histoire et de la langue.
Un premier roman remarquable et remarqué!

+++

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/09/couv-lenoir.jpgHélène Lenoir
jeudi 13 octobre à 19h

pour son nouveau roman
Pièce rapportée
(Minuit)

L’auteure nous présente dans son nouveau roman le parcours intérieur d’une mère qui visite sa fille à l’hôpital à la suite d’un accident. Revoyant l’histoire de sa vie à la lumière de ce tragique événement, elle se détachera lentement de sa belle-famille d’abord, puis de son mari. 

L’écriture aboutie de cette grande auteure discrète confronte une nouvelle fois le lecteur à l’intimité d’une famille qui le renvoie peut-être à sa propre histoire par de sombres et somptueux chassés-croisés littéraires.

++++

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/09/couv-abeille.jpgJacques Abeille
mardi 18 octobre à 19h

pour l’ensemble de son oeuvre et la publication de
La barbarie, nouvel opus du « Cycle des Contrées »

Nous recevons ce  soir un grand auteur méconnu à l’imagination puissante, qui crée la propre mythologie de son monde intérieur et la restitue dans une oeuvre protéiforme éblouissante et rare, gravitant autour d’un roman fondateur, « Les jardins statuaires », dans lequel un voyageur arrive dans un étrange pays où les hommes cultivent les statues. Il va parcourir et décrire ce monde, émerveillé par sa singularité et sa beauté et en décryptera les mœurs et l’Histoire jusqu’à la légende… 

Que dire devant l’ampleur de ce roman classique méconnu, qui marque comme rarement, sinon qu’il est aussi le centre nodal du « Cycle des Contrées », l’immense oeuvre polychrome de ce très grand auteur, dont le troisième et dernier volet vient tout juste d’être publié.

+++++

https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/09/couv-beaune.jpgFrançois Beaune
jeudi 20 octobre à 19h

pour son nouveau roman
Un ange noir
(Verticales)

La chute de l’ange ?
François Beaune aurait pu écrire un simple polar… Mais ce serait mal connaître notre homme, toujours aussi louche, qui préfère tordre le récit, l’éclater en lettres, dépêches de journaux ou confessions intimes. L’intrigue aussi se dédouble, cherche-t’on à trouver l’assassin d’une jeune fille trop naïve ou essaye-t’on de comprendre l’esprit torturé – et parfois si clairvoyant – du héros en cavale entre Lyon et Romans sur Isère ?
Un roman en forme de jeu de pistes, sombre et jusqu’au boutiste, qui confirme tout le bien que l’on pensait de ce jeune auteur lyonnais.

N’oubliez pas de réserver : Télhttps://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/03/phone-2-small1.jpg 04 72 56 34 84 ou mail: https://librairiepassages.files.wordpress.com/2011/03/mail-1-small.jpg(cliquez)
Publicités